Suivi des salariés

Déclarer les risques professionnels …

 

Chaque année, dans le portail adhérent (lien vers le portail adhérent), l’employeur déclare ses salariés et les risques liés à leur poste de travail.

 

… pour adapter le suivi individuel des salariés.

 

La visite santé travail est demandée par l’employeur via le formulaire de demande de rendez-vous.

Formulaire de demande de rdv – PDF          Formulaire de demande de rdv – Word          Mode opératoire pour formulaire rdv

Le suivi individuel est adapté au salarié en fonction des risques professionnels déclarés, des conditions de travail, de leur âge et leur état de santé.

 

Deux grandes catégories de suivi et leurs visites sont prévues :

 

  1. le suivi individuel renforcé pour les salariés exposés à des risques particuliers,

Ces salariés bénéficient d’Examens Médicaux d’Aptitude.

 

  1. le suivi individuel simple pour les salariés non exposés à des risques particuliers ou des cas particuliers.

Ces salariés bénéficient de Visites d’Information et de Prévention (VIP) 

 

 

 

 

 

Au suivi périodique des salariés s’ajoutent :

  • une visite de post-exposition, pour les salariés exposés à des risque particulier, lorsque l’exposition cesse (exemple : changement de poste, retraite..)
  • une visite de mi-carrière, dans l’année civile des 45 ans du salarié ou selon une périodicité fixée par accord de branche.

En plus du suivi périodique, des visites occasionnelles peuvent être organisées  :

 

  • Visite de reprise du travail à l’initiative de l’employeur :

Elle permet de vérifier la compatibilité du poste de travail du salarié avec son état de santé. Elle doit avoir lieu au plus tard dans un délai de huit jours après la reprise du travail.
Elle est obligatoire après :

  • un congé maternité
  • une absence pour cause de maladie professionnelle, sans condition de durée
  • un arrêt de travail d’au moins 30 jours pour cause d’accident de travail
  • un arrêt de travail d’au moins 60 jours pour cause d’accident ou de maladie d’origine non professionnelle

 

  • Visite à la demande de l’employeur, du salarié et du médecin du travail.

Cette demande doit être motivée par écrit. À tout moment, le salarié peut solliciter le médecin du travail. Lorsque la visite a lieu pendant ses heures de travail, il doit en informer l’employeur.

 

  • Visite de pré-reprise à l’initiative du salarié, du médecin traitant, du médecin conseil de l’assurance maladie ou du médecin du travail.

Organisée pendant un arrêt de travail de plus de 30 jours, elle permet de préparer la reprise du salarié en cas de difficultés prévisibles. Elle permet de proposer au salarié des mesures nécessaires pour favoriser son maintien dans l’emploi : aménagement ou adaptation de son poste de travail, préconisations de reclassement ou conseils en matière de formation professionnelle.

La visite de pré-reprise ne dispense pas de la visite de reprise.

 

  • Le rendez-vous de liaison à l’initiative de l’employeur ou du salarié.

Le rendez-vous de liaison est organisé pendant l’arrêt de travail du salarié pour permettre un contact entre le salarié et l’employeur et anticiper les suites. Ce rendez-vous n’a pas de caractère médical. Cependant, le Médecin du Travail peut y être associé. 

 

 

   Zoom sur :

      (Cliquez pour accéder à la ressource)